BRANCHE AA

BRANCHE BCBRANCHE_BC.html

JOSEPH

ALEXIS

JEAN-BAPTISTE

PIERRE SIMON

PIERRE-JOSEPH

PIERRE

BRANCHE BA 1-4BRANCHE_BA_1-4.html
BRANCHE BBBRANCHE_BB.html
BRANCHE CA 1-5BRANCHE_CA_1-5.html
BRANCHE CB 1-6BRANCHE_CB_1-6.html
BRANCHE BA 5-9BRANCHE_BA_5-9.html
BRANCHE BA 10-14BRANCHE_BA_10-14.html
BRANCHE BA 15-19BRANCHE_BA_15-19.html
BRANCHE BA 20-25BRANCHE_BA_20-25.html
BRANCHE BA 26-29BRANCHE_BA_26-29.html
BRANCHE BD 1-5BRANCHE_BD_1-5.html
BRANCHE BD 6-10BRANCHE_BD_6-10.html
BRANCHE CA 6-11BRANCHE_CA_6-11.html
BRANCHE CA 12-16BRANCHE_CA_12-16.html
BRANCHE CB 7-11BRANCHE_CB_7-11.html

FRANÇOIS-ÉLIE

PRÉSENTATIONPRESENTATION.html
INDEX DES TELLIERINDEX_DES_TELLIER.html
TABLEAU  SYNTHÈSETABLEAU_SYNTHESE.html
BRANCHE AA

Pour se rendre à une des pages, cliquer sur un  des liens ci-dessus

Il se peut que, pendant les périodes au cours desquelles Marie-Anne résidait chez sa mère à Saint-Anne-de-la-Pérade (elle y accouche de ses deux derniers fils), l'oncle et protecteur de Marie-Anne, Pierre Dasylva, ait maintenu le contact entre elle et Pierre-François Le Tellier et ses enfants vivant à Montréal. Pierre Dasylva assurait, en effet, à l'époque, le courrier entre Québec et Montréal; il fut d'ailleurs le tout premier à le faire dans l'histoire du Canada, comme une plaque de bronze apposée sur l'édifice central de Postes Canada, rue Saint-Antoine à Montréal, le rappelle.


Luc-Normand Tellier a soulevé en 2012 l’hypothèse que cette branche existe toujours dans l’ouest des États-Unis dans la descendance d’un certain Louis Tellier comptant parmi les tout premiers Blancs établis en Oregon. Selon cette hypothèse, ce Louis Tellier serait le Louis Tellier portant la cote 4-0011 du présent document baptisé le 5 septembre 1808 à Saint-Charles-sur-le-Richelieu. Selon trois recensements américains, le Louis Tellier de l’Oregon serait en effet né vers 1808 et tout indique qu’il était originaire du Québec. Par ailleurs, la migration de cette branche de la famille hors du Québec est d’autant plus vraisemblable qu’on ne retrouve aucune trace d’elle au Québec après 1813, ni acte de décès ni acte de mariage ni acte de naissance.

La branche de François-Élie est la seule qui soit vraiment de Saint-Ours et elle est la branche aînée de la famille. La dernière naissance recensée qui lui soit incontestablement rattachée remonte à 1813; il s'agit de la naissance de Michel-Archange (4-0012). Cette branche est-elle disparue ou s'est-elle transplantée aux États-Unis ou ailleurs? Plusieurs années de recherches infructueuses nous forçaient jusqu’à récemment à la considérer comme éteinte.


Nous savons peu de choses sur cette branche. Soulignons seulement que son auteur, François-Élie (1-0002), est né à Montréal au cours des toutes premières années du mariage de Marie-Anne Leroux et de Pierre-François Le Tellier, qu'il a été élevé à Montréal surtout par son père, qu'il a pris femme et qu'il s'est établi à Saint-Ours-sur-le-Richelieu où il décède en 1772. Malgré l'éloignement de sa mère dont François-Élie a vraisemblablement souffert, il a su conserver avec celle-ci des liens privilégiés. Du moins, c'est ce que laisse croire le fait que Marie-Anne Leroux-Le Tellier meure à Saint-Ours chez son fils aîné.

Cette thèse est contredite par le fait que les descendants du Louis Tellier de l’Oregon disent détenir la preuve que ce dernier venait de Nicolet. Or, un Louis Tellier issu de la famille d’Étienne Tellier et de Geneviève Mezeray est bel et bien né à Nicolet à la même époque. Il convient donc de tenir la branche de François-Élie comme éteinte jusqu’à nouvel ordre. »

Par ailleurs, la migration de cette branche de la famille hors du Québec est d’autant plus vraisemblable qu’on ne retrouve aucune trace d’elle au Québec après 1813, ni acte de décès ni acte de mariage ni acte de naissance. Cette thèse est contredite par le fait que les descendants du Louis Tellier de l’Oregon disent détenir la preuve que ce dernier venait de Nicolet. Or, un Louis Tellier issu de la famille d’Étienne Tellier et de Geneviève Mezeray est bel et bien né à Nicolet à la même époque. Il convient donc de tenir la branche de François-Élie comme éteinte jusqu’à nouvel ordre. »

 

Enfants «légitimes» (voir note ci-dessous) de Pierre-François Le Tellier, Letellier ou Tellier et de Marie-Anne Leroux dit l'Enseigne: Voir note dans la présentation.


1-0001Marie-Suzanne: b 05-11-1700 Québec; m 29-03-1717 (Notre-Dame-de-Montréal) Jacques Chapelain (fils de Bernard et d'Éléonore Mouillard); m 28-11-1725 (Notre-Dame-de-Montréal) Julien Leboeuf (fils de Laurent et de Jacqueline Lebissac); d 28-01-1792 Montréal, «à 98 ans» selon l'acte de décès.


1-0002François-Élie: n et b 02-08-1703 Montréal; m 09-11-1724 (Saint-Ours-sur-le-Richelieu) Marguerite Georget dit Briand (Jean et Louise Arcouet); d 06-10-1772 (Saint-Ours) «à 71 ans» selon l'acte de décès.

Enfants de François-Élie Tellier (1-0002)


2-0002François-Marie: n et b 03-03-1727; m 27-06-1757 (Saint-Ours) Marie-Louise Rondeau (fille de Joseph et de Marie Bonnefond et veuve d'Adrien Dupré-Pichet).


2-0003Pierre-Thomas: n 21-12-1728; b 25-12-1728 Contrecoeur; m 10-02-1766 (Sorel) Geneviève Mimeaux (fille de Joseph et de Marie-Cécile Charron; n 1746; d 23-03-1790 à 44 ans à Saint-Charles-sur-Richelieu); m 04-02-1793 (Beloeil) Françoise Caty (fille de Paul et de Josette Duclos); établis à Saint-Charles-sur-Richelieu.


2-0014Marguerite: n et b 19-11-1730 Saint-Ours; m 04-04-1758 (Saint-Antoine de Chambly) Claude Phaneuf (veuf de Marie Bousquet et fils de Cl.-Mathias et de Marie-Catherine Charpentier).


2-0015Marie: b 20-07-1732 Contrecoeur; m 29-01-1753 (Saint-Ours) René-Michel Levasseur (fils de Noël-Pierre et de Marie-Françoise-Agnès DeLajoue).


2-0016Pierre: n et b 12-08-1734 Contrecoeur; m 16-09-1754 (Saint-Ours) Marguerite Robert (veuve de Joseph-Melchior Michelet et fille d'André et de Marguerite Danias).


2-0017Joseph: b 08-08-1736 Saint-Ours.


2-0018Marie-Thérèse: b 14-07-1739 Saint-Ours; m 27-06-1761 (Saint-Ours) Louis Devinel (fils de Jacques et de Marie Saint-Onge); d 15-01-1763 Saint-Pierre-de-Sorel, 26 ans.

2-0019Jean-Louis: n 14-02-1742 Saint-Ours.


2-0020Marie-Brigitte: n 27-09-1743; b 29-09-1743; d 12-08-1744; s 13-08-1744 Contrecoeur.


2-0021Charles: n 11-11-1745; b 21-11-1745 Contrecoeur.


2-0022Marie-Brigitte: n 18-06-1748; b 20-06-1748 Contrecoeur.

Enfants de Pierre-Thomas (2-0003)



3-0003Pierre: n 03-10-1767 Saint-Charles-sur-Richelieu.


3-0004Geneviève-Ursule: n 26-08-1769 Saint-Pierre de Sorel; d 18-07-1770 Saint-Pierre de Sorel.


3-0005Marie-Anne: n vers 1771; m 23-10-1797 (Saint-Charles-sur-Richelieu) François Ménard (fils de François et de Marie-Madeleine Matte; d vers 1812); d 02-01-1812 Saint-Charles-sur-Richelieu.


3-0006Geneviève: n 02-11-1772 Saint-Pierre de Sorel; m 16-09-1793 (Saint-Charles-sur-Richelieu) Joseph Quémeneur dit Laflamme (fils de Noël et de Marguerite Tanguay).


3-0007Pierre: n 13-07-1774 Saint-Pierre de Sorel; m 09-02-1801 (Saint-Denis-sur Richelieu) Marie-Louise Roy (fille d'Étienne et de Marie-Anne Doiron); m 21-04-1806 (Saint-Charles-sur-Richelieu) Marguerite Vaillant (fille de Nicolas et de Marie Delpêche).


3-0013Josephte: b 17-01-1776 Saint-Charles-sur-Richelieu; m 16-08-1801 (Saint-Charles-sur-Richelieu) Jacques Auclair (fils d'Étienne et d'Angélina Galarneau; d 16-08-1802 Saint-Charles-sur-Richelieu).

Enfants de Pierre -1 (3-0007)


4-0007Charles: n 22-04-1803 Saint-Hilaire; b à Saint-Charles.


4-0008Julien: n 30-11-1804 Saint-Hilaire; b à Saint-Charles; d 11-01-1805 Saint-Hilaire.


4-0009Anonyme: n et d 24-10-1805 Saint-Hilaire.

Enfants de Pierre -2 (3-0007)


4-0010Pierre: b 07-05-1807 Saint-Charles-sur-Richelieu.


4-0011Louis: b 05-09-1808 Saint-Charles-sur-Richelieu.


4-0012Michel-Archange: b 12-09-1813 Saint-Charles-sur-Richelieu.

TABLEAU AA1- Branche de François-Élie implantée à Saint-Ours (éteinte?)