Descendants of Guillaume Racine

Notes


2933. Pierre Racine

[Franois V.FTW]

[franois export.FTW]

Page-174-# 47103-Texte du document-Pierre Racine.-05-VIII-(239),
     poux de Clina Scott.
     En 2inoces de lonore Leblanc.

Photo-page-175.
Debout.Albert, Albany, mile, Elphe, douard, Arthur.
Assis :François, Angélina, Amanda, Exilda, Clarinda, et Aimé.

Photo et texte du Rassemblement des familles Racine le 7, 8 et 9 août 1992


Éléonore Leblanc

[Franois V.FTW]

[franois export.FTW]

Page-176-# 47103-Texte du document-Pierre Racine. -05-VIII-(239),
poux de Clina Scott.
En 2inoces de lonore Leblanc.

Photo. Pierre tombale de Pierre Racine, dcd le 13 octobre 1921et de
lonore Leblanc, décédée, le 3 septembre 1940.

Au Cimetière de Sainte-Rosalie, nous trouvons une pierre tombale aux noms de
Pierre Racine et de Éléonore Leblanc.

Photo, Éléonore Leblanc.
Photo,  Pierre Racine,  prise à son issus. C'est la seule que ses descendants possèdent.


2960. Lucien Racine

Lucien Racine fut chantre aux messes matinales, à Saint-Joachim, pendant 50 ans 1863-1913
Lucien Racine was the singer at morning masses at Saint-Joachim for fifty years 1863-1913


5595. Zélia Racine

[Franois V.FTW]

[ren export.FTW]

Page-177-# 57475- Texte du document- Soeur Zlia Racine.-05-IX, fille de
Lucien Racine.-03-VIII-(242),# 55773- et de Philome Barette.

Zlia Religieuse en 1888, chez les Soeurs de la Charit, de Qubec,
Elle porte le Nom de Soeur Saint-Aurèle.


2961. Louis Racine

[Franois V.FTW]

[ren export.FTW]

Page-179-# 55773-Texte du document- Louis Racine.-04-VIII-(243),
poux de Virginie Lachance.

(A) Omer-Kelly  fut adopt par Louis Racine et Virginie Lachance.

BIBLIOGRAPHIE :

-Testament de Louis Racine (Lavoie, 21/08/1866).
-Testament de Virginie Lachance (Lavoie, 21/08/1866).


2971. Éphrem Racine

Éphrem Racine est né le 21 octobre 1845 à Saint-Férréol; il est baptis le lendemain à l'église de Saint-Joachim. Sa mère, Émilie Paré meurt le 11 juin 1847; son père Chrysologue Racine, homme sans instruction et très pauvre, se retrouve veuf avec trois jeunes enfants Philadelphe, 7 ans, Mélanie, 4 ans et Éphrem, 2 ans. Il confie donc ses enfants à leur oncle Narcisse Paré, qui est nommé tuteur. Narcisse Paré est marié mais n'a pas d'enfant; il prend déjà soin d'un jeune cousin de Madame Paré, Isaïe Gagnon.

Chrysologue Racine se remarie en 1853 avec Adélaïde Lessard. Néanmoins, on décide de laisser les enfanta chez leur oncle, Narcisse Paré, qui habite une maison de pierres près de la Rivière Blondelle, que l'on surnomme du nom même de la rivière, la ''Blondelle'' : Éphrem Racine y demeure jusqu'à sa mort.

Le 26 septembre 1853, Narcisse Paré prête au nom des enfants mineures de Chrysologue Racine, la somme de 200 piastres à Gilbert Boucher.

Puis le 11 mars 1854, Narcisse Paré, tuteur et Chrysologue Racine, subrogé tuteur, présentent devant l'honorable juge Antoine Duval de la Cour Supérieure une requête au nom des enfants mineurs afin de vendre ''à la criée'' aux portes de l'église de Saint-Férréol, une terre de 7 perches et demi de front par 60 arpents de profondeur avec une maison, une grange et une étable dessus construite, situé dans ce village, car l'entretien s'en avérait trop dispendieux. On procède donc à cette vente le 22 mai 1854 et c'est Jean-Baptiste Paquet qui s'en porte acquéreur pour la somme de 75 louis.

Ayant atteint sa majorité le 21 octobre 1866, Éphrem Racine libère son oncle de sa fonction de tuteur le 12 novembre suivant et lui donne quittance pour une somme de 150 dollars qu'il reçoit et qui constitue sa part de la succession de sa mère.

Le 17 septembre 1867, Éphrem Racine épouse à l'église de Saint-Joachim, une jeune fille du village d'à peine 16 ans, Rosalie Thomassin. A cette occasion, Narcisse Paré lui donne une terre de 6 arpents de front par 30 de profondeur, situé à Saint-Joachim dans la concession Saint-Tite et qui deviendront les lots 58 et 59 de la paroisse Saint-Tite lors de la confection du Cadastre officiel. De cette union naissent 20 enfants.

Le 26 mars 1883, Ephrem Racine achète d'Onésime Fillion une partie des lots 256 et 258 de Saint-Joachim pour 1,000.00 piastres. Il vend cette terre à son oncle Narcisse Paré le 11 octobre 1887 pour 6000.00 piastres.

Le 5 septembre 1886, lui et son épouse font leur testaments, en se léguant l'un et l'autre tous biens.

Quelques semaines plus tard, il s'engage avec ses frères et beaux-frères à verser une rente annuelle de 66 dollars à son père; sa quote-part est fixée à six dollars.

Le 13 mars 1894, la mort emporte Narcisse Paré, âgé de 80 ans. Par testament, il avait nommé Éphrem Racine son légataire universel et donne l'usufruit de ses biens à son épouse sa vie durant. À cet égard, le 21 février 1897, on procède à un échange avec Veuve François-Anicet Poulin. Éphrem et sa tante donnent conjointement les lots 251 et 252 à Saint-Joachim, alors que Dame Poulin leur donne les lots voisins 253, 254 et 255, plus la somme de $400.00. Par acte le même jour, Mme Paré fait don de ses droits d'usufruit sur ces trois lots nouvellement acquis à Éphrem Racine, son neveu alors qu'elle lui donne sa propre moitié indivise en sa qualité d'épouse commune en biens de feu Narcisse Paré le 6 octobre 1900 portant sur les lots 188-244-247-248-253 à 258 et 406 du cadastre de Saint-Joachim.

Entre-temps, Éphrem Racine reçoit du Gouvernement du Québec, la somme de $100.00 en vertu de la Loi Mercier (votée en 1891 et abrogée en 1904) accordant aux chefs de famille de douze enfants vivants et plus le choix entre l'octroi de cette dite somme ou 100 acres de terre.

Âgé de 56 ans, Éphrem Racine décède subitement le 15 janvier 1904. Il est inhumé dans le cimetière de Saint-Joachim deux jours plus tard, où d'ailleurs on peut y voir la pierre tombale. Il laisse dans le deuil sa femme et 17 enfants dont 6 encore en minorité.

Le 5mars 1902, Rosalie Thomassin fait sa déclaration d'hérédité en sa  qualité d'héritière de son marie et portants les lots ci-haut mentionnés plus les lots 58 et 59 situé à Saint-Tites-des-Caps.

Le 2 mai 1903, Rosalie Thomassin vend à Azarie Ferland le droit de puiser de l'eau sur le lot 58. Puis, elle vend ce lots à Léon Gagnon le 3 mai 1903 pour $400.00 (16) et le lots 59 à Xavier et Azarie Asselin le 12 juillet 1903 pour $600.00

A cette dernière date, Rosalie (Thomassin), donne à son fils Arthur les lots 188 et 258 (18) et le 17 juillet, à son autre fils Charles les lots 244-247-248-253 â 257 tout en se conservant des droits d'usufruit sa vie durant.

Le 23 février 1911, son fils Charles décède, âgé d'à peine 31 ans. Aussi Rosalie s'entend le 13 juillet 1911 avec sa bru Marie-Louise Boucher afin de lui céder ses droits d'usufruit sur les lots 244, 247-248 et en contrepartie, cette dernière lui rétrocède les lots 253 à 257. Quelques temps plus tard, le 25 novembre 1911, Marie-Louise Boucher redonne à Rosalie Thomassin les lots 244-247 et 248. Le même jour, Rosalie Thomassin fait dresser son testament par lequel elle lègue les lots 253 à 257 à son fils cadet Louis-Joseph et les lots 244-247 et 248 à son petit-fils Henri Racine, fils de Charles Racine et en confie l'exécution à son fils aîné Joseph Racine.

Minée par le diabète et paralysée depuis 1912, Rosalie décède à son tour le 31 mai 1919 à l'âge de 68 ans.  Elle est inhumée à côté de son mari dans le cimetière de Saint-Joachim de Montmorency, Québec, Canada


2974. Napoléon Racine

[Franois V.FTW]

[ren export.FTW]

Page 273-184.  Photos  la page 273. Napolon Racine.08-VIII-(246) Marie-lise Guilbault.

4 Photos;

Napolon Racine, 144-246, n 1855  1925.Albert Racine, 244-444, n 1877  1952.

Louis-Joseph Racine, 244-449, né 1894 à 1984.Frère Réginald Racine, 438, né 24-01-1939 d.07-11-2002.