HISTOIRE DES RACINE EN EUROPE

Origine

Fixer l’origine de la famille Racine en Europe, plus particulièrement en France, d’une façon précise est pratiquement impossible, étant donné la quasi-absence de registres d’état civil avant le XVIIe siècle. Nous devons donc nous contenter, avant cette date, d’hypothèses tirées de documents qui nous sont parvenus.

Concernant l'origine du nom Racine, Albert Dauzat, auteur du Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France, nous renseigne sur la provenance du nom Racine. Selon l'auteur, il s'agirait d'un surnom pour désigner un paysan de grande ténacité et très attaché à la terre, ou encore producteur de racines (navets, carottes). L'autre explication non recensée par Dauzat, serait que ce nom aurait une origine franque rappelant les Racineburgs, qui étaient des sages, chargés d'assister les comtes carolingiens dans l'administration de la justice. Ces affirmations semblent convenir à nos ancêtres puisqu'en plus d'aimer à cultiver la terre, nous avons aussi constaté que dans les temps anciens, plusieurs Racine sont instruits et exercent les métiers du droit dans l'entourage des grandes familles du royaume de France

La première mention de ce nom de famille est celle du Chevalier Ponce de Racines, époux de Pameron de Briel, seigneur du fief de Racines, (Aube) en Champagne, entre les villes de Troyes et d'Auxerre, qui s'engage avec le roi de France, Louis VII à la Deuxième Croisade, qui se terminera en 1149 par le siège désastreux de Damas.

Cette famille qui a une descendance directe en Champagne jusqu'au XIVe siècle, portait les armes suivantes: "D'azur à trois mains sénestres appaumées d'or".

Descendance

Même au XVe au XVIIe siècle, la descendance de cette famille semble se perpétuer avec les Racine, seigneur de Forgirard et de Villegomblain en Val-de-Loire, dont les membres Louis Racine, Grand- Maître des Eaux et Forêts de Blois ainsi que son fils François Racine (1530 - 1619), gouverneur de Blois, portaient les mêmes armes.

La petite fille de Louis Racine, Louise de Racine, épouse en 1565 à Bouffry, Vincent Tascher de la Pagerie. Nous trouvons dans sa descendance, l'impératrice Joséphine, l'empereur Napoléon III et les rois de Belgique et de Suède.

Puis au XVIIe siècle jusqu'à la Révolution, en Normandie, les Racine, seigneur du Tremblay de Neuville-sur-Authou, portent des armes quasi semblables. Toujours est-il que les Racine, qu'ils soient seigneurs du Tremblay, des Vallots ou de Beaulieu ou encore roturiers sont nombreux à Neuville-sur-Authou et les villages avoisinants, tels que Morainville, Le Theil-Othon et Fumichon qui est le village natal d'Étienne Racine, ancêtre de la majorité des familles Racine d'Amérique. Y-a-t-il une parenté entre toutes les familles? C'est probable, mais les archives ne permettent pas de l'établir présentement. C'est surtout dans les régions du nord de la France, et aussi dans d’autres pays que nous trouvons des souches importantes de Racine dont voici la liste partielle:

France
Normandie:

Guillaume et Tubold Racine
établis dans le village de Castillon-en-Auge durant les années (1225-1270) ont probablement laissé une descendance dans les environs.

Guillaume Racine
que nous trouvons à Falaise en 1255 a laissé probablement une descendance importante dans les environs. Louise Racine, la trisaïeule de la célèbre chanteuse Edith Gassion (Edith Piaf), fait probablement partie de sa descendance.

Guillaume Racine
chirurgien qui accompagne le roi de France Jean II le Bon, dans sa captivité à Londres de 1357 à 1359. Il laissera une descendance dont les membres pratiqueront la médecine et le droit à Lisieux (Calvados) avant de devenir seigneur de Boscheville (Eure)

Simon Racine
de Morainville, 1599-1579 qui épousa Marthe Cauvin et Jacques Racine de Bosrobert qui épousa Marguerite Maingot vers 1640 dont nous retraçons la descendance deux siècles plus tard.

Nicolas Racine
de Rouen, 1674-1715, qui a laissé une descendance importante et qui était probablement apparenté à Jean Racine, le sculpteur de la cathédrale de Rouen et l’architecte Pierre Racine de Saumur.

Pierre Racine
d'Anveville, (1620-1698) qui épousa Madeleine Le Prince vers 1660, a laissé une importante descendance à Anveville, Yvetôt, Belmesnil, Dieppe, Rouen, à St-Basile de Madawaska, (Nouveau Brunswick, Canada) et Montevideo (Uruguay).

René Racine,
de Fumichon qui épousa Marie Loysel vers 1590, a laissé une descendance dans les communes avoisinantes, dont son fils, Étienne né à Fumichon en 1606, l'ancêtre commun de la majorité des Racine d'Amérique.

Bretagne:

Les Racine, seigneurs de Galisson,
dont Guillaume et Nicolas Racine, de Rennes, probablement apparentés seront au XVe siècle, avocats, conseillers et procureurs au Parlement de Rennes, Sénéchal de Fougères et Crépy-en-Valois. Plusieurs familles Racine en Bretagne sont originaires des villages de Baguer-Morvan et Bonnemain.

Note: Le village de Corseul (Côte d'Armor) est le lieu d'origine des Raciné. Plus tard les Raciné sont devenus Racine et Racinet dans la région, notamment à Ploubalay et à St-Lunaire.

Picardie:

Nicolas Racine
huissier, seigneur d'Ormoy de Crépy-en-Valois (Oire) (1617-1694) est anobli par le Roi Louis XIV en 1687 en devenant conseiller-secrétaire du Roi. Il laissera une brillante descendance dont les membres seront seigneur du Jonquay puis baron de Monville, qui occuperont des fonctions importantes à Alençon, Orleans et Rouen.

Cette famille était probablement apparentée avec le célèbre poète Jean Racine (1639-1699) de La Ferte-Milon (Aisne) dont les oncles étaient les responsables des greniers de sel de la région. Au XVIIIe siècle, les communes d'Abbeville, St-Riquier et Brucamps ont été des berceaux d'importantes familles Racine.

Île-de-France:

Jean-Baptiste Racine
de la paroisse de St-Severin, Paris (1693-1732) fils de Jean-Baptiste Racine sieur de Reaumont, se marie en 1720 à Pointe-Noire en Guadéloupe avec Marie-Madeleine Gosse et engendre une nombreuse descendance dans cette île.
Franche-Comté:

Léogard Racine
né en 1580 à Provenchères (Doubs) a laissé une nombreuse descendance qui a donné à la France de valeureux soldats et au moins douze des vingt-huit Racine membres de l'Ordre de la Légion d'Honneur. Aujourd'hui nous retrouvons ses descendants surtout à Paris, Marseille, Metz, Besançon et Dijon

Guillaume Racine
de Le Barboux, est Receveur de la seigneurie de Reaumont entre 1432 et 1437.

François Racine procureur,
Blaise-Joseph Racine avocat,
ont été membres du Parlement de Besançon au début du XVIIIe siècle.
Suisse
Guillaume Racine
Né vers 1510 à Lamboing (canton de Berne) a laissé une nombeuse descendance dans les environs.
Aujourd'hui nous retrouvons ses descendants surtout dans le Canton de Berne et aussi dans plusieurs villes des États-Unis (Amérique).

Généralités

  • Au cours des guerres de religion, plusieurs Racine vont trouver refuge dans les pays voisins, tels que la Suisse, l’Angleterre, l’Allemagne et d’autres pays d’Europe.

  • C’est ce qui explique la présence de souches importantes de Racine à la Chaux de Fonds (Canton de Neuchâtel), à Tramelan et Lamboing (Canton de Berne) en Suisse.

    Les frères Frédéric-Auguste, et Jacob-Aimé Racine du canton de Berne ont émigré probablement aux États-Unis vers 1865 et se sont établis à Fort Wayne (Indiana) où ils ont laissé une importante descendance. De l'une de ces familles, Abram-Gédéon Racine (1795-1844) et sa famille s'installèrent à Moustapha (Algérie) vers 1840.

    Parmi ces familles souches, nous avons recensé de 1665 à 1825 au moins une dizaine de Racine, qui ont exercé la profession de notaire et justicier.

    Le mont Racine, 1439 mètres, près de Le Locle (Canton de Neuchâtel), perpétue à jamais leur souvenir.

  • Aujourd’hui, en Europe, on compte plus de 1500 foyers Racine en France, 600 en Suisse et plus d’une centaine dans les autres pays d'Europe.