Savez-vous?

 

1- La colle Lepage (LePage'Glue)

L'inventeur se nomme William Nelson Le Page, né le 25 août 1849, à l'Ile-du-Prince-Edouard, il fit carrière comme chimiste à Gloucester, Mass., USA. Il mourut à vancouver, le 14 septembre 1919 à l'âge de 70 ans. lepages glue

2- Royal LePage

Royal LePage doit son nom à la fusion de Trust Royal et d'une entreprise immobilière, dirigée par son fondateur Albert A. Lepage, agent immobilier. Albert A. Lepage partit son entreprise à Toronto en 1913. Aujourd'hui Royal LePage s'étend dans toute l'Amérique, avec plus de 8000 agents immobiliers et 550 bureaux.

3- Les filles du Roi

"Ainsi donc, grâce à leur ténacité et à leur courage, hérités des ancêtres, les "filles du roi", avec leurs devancières, sont les mères du peuple canadien-français. Elles ont assuré la survivance et la conservation de son héritage moral et culturel. Les descendants de ces humbles femmes n'ont pas à rougir d'elles ni à les renier mais doivent plutôt en être fiers".

Il y avait Constance Lepage, la soeur de Germain et de Louis ainsi que Marie-Rogère: Filles du Roi

4- Jacques Cartier : explorateur

 

5- Le régiment de Carignan-Salières, arrivé à Québec à l'été 1665

Nos Ancêtres Germain et Louis en faisaient-ils partie? Selon la liste des soldats, il n y avait pas de Lepage. Regiment

6- Le monument Lepage à l'entrée de la ville de Rimouski

Le monument des Lepage à Rimouski a été conçu par un architecte bien connu de Rimouski: Firmin Lepage. Firmin, natif de Ste-Blandine, fit ses études primaires à Ste-Blandine et ses études classiques au seminaire de Rimouski (1945-1953). Il fit ensuite ses études en architecture à l'Ecole d'Architecture de l'Université de Montréal. Il est décédé le 25 septembre 2001 à Rimouski.

Firmin Lepage a exercé sa profession dans les domaines de la construction et de la rénovation de bâtiments religieux, culturels et administratifs réalisant plus de 69 projets de cette nature dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Il a dessiné, entre autres, les plans de construction ou de rénovation de nombreuses églises dont ceux touchant la rénovation de la Cathédrale de Rimouski en 1967. Il a aussi réalisé le Centre d'interprétation de la bataille de Ristigouche à Pointe-à-la-Croix (1985). On lui doit aussi le monument Lepage à l'entrée de la ville de Rimouski.

7- La croix de chemin appelée "La croix Maurice Lepage"

Cette croix de chemin, situé au rang 7-8 à St-Marcellin-de-Rimouski, a été construite en 1918 par Alfred Lepage.

8- Un inventeur montréalais, Adolphe Lepage:

Adolphe Lepage conçoit une valve à eau. Le brevet date du 26 septembre 1879 et porte le numéro 10, 482. Cf "premières inventions québecoises", de Guy Giguère, Les éditions Québecor. Merci Denis.

9- Son Excellence Jacques Roy, embassadeur en France:

Monsieur Jacques Roy est d'origine bourguignonne par son ancêtre Antoine Roy. Il l'est également par l'une de ses bisaïeules dénommée Ursule Lepage (née à Rimouski, le 28 décembre 1831, fille de Eloi Lepage et Julienne Pineau, décédée à St-Anne-des-Monts, le 2 août 1894).

10- Louis Lepage, seigneur et curé de Terrebonne

En 1715, Louis Lepage de Sainte-Claire, fis de René Lepage, nouvellement curé de Lachenaie, dessert les premiers habitants de Terrebonne. En 1720, il achète la seigneurie de Terrebonne, crée la mission "les Bois" et construit la première chapelle. Il établit des moulins sur la seigneurie, il est négociant en bois de charpente pour la construction des navires du Roi et il demande même la permission d’exploiter des mines de fer!. 1723 est la date de fondation de la paroisse de St-Louis de Terrebonne, connue aujourd'hui sous le nom de St-Louis-de-france.

11- Germain Lepage, fils de Etienne Lepage et Nicole Berthelot:

Il nait vers 1636 à Notre-Dame-de-Ouanne, Auxerre, Yonne, France. Il épouse Reine Lory vers 1658 à Ouanne, Auxerre. Il est confirmé le 3 juin 1664 à Québec, à l'âge de 28 ans. D'après les recensements, en 1666, il est résidant de l'Ile d'Orléans; en 1667, il vit avec son frère Louis à l'Île d'Orléans sur une terre de quinze arpents en valeur; en 1681, il réside avec son épouse et son fils René dans le comté de Saint-Laurent et posséde un fusil, douze bêtes à cornes et cinquante arpents de terre en valeur.. En 1696, après la mort de son épouse, il quitte l'Ile pour aller rejoindre son fils René à Rimouski. Il décède le 26 février 1723 à Rimouski.

12- Etienne Lepage:

«Etienne Lepage. Natif d'un autre village que Ouanne, près de la ville d'Auxerre, il était encore en vie en 1648. Il a peut-être quitté la France en 1672, avec sa belle-fille Reine Loury, sa fille Constance et son petit-fils René, pour rejoindre au Canada ses deux fils Louis et Germain, sur l'île d'Orléans. Dans un acte de baptême, établi le 27 février 1673 à Sainte-Famille, on trouve en effet le nom d'un certain Etienne Lepage, à côté des noms de Constance Lepage et de René Lepage. Le premier ancêtre de la famille Lepage serait donc décédé au Canada à un âge fort avancé. Avant l'an 1627, en France, il avait épousé Nicole Berthelot. Née sous le règne du roi Henri IV, elle était toujours en vie en 1648. Rien ne laisse supposer qu'elle soit partie elle aussi au Canada, comme son mari et ses enfants.
Texte de Pierre Le Clercq»

13- Paroisse St-Germain de Rimouski:

L'élément Germain évoque le prénom du premier habitant de Rimouski, Germain Lepage, père de René Lepage, sieur de Sainte-Claire, qui acquiert, en 1694, la seigneurie de Rimouski concédée originellement à Augustin Rouer de Villeray et de La Cardonnière, en 1688. Quant à Rimouski, tiré du nom de la rivière qui traverse le territoire et dont on retrouve la mention en 1688, dans l'acte de concession du fief et seigneurie de Rimouski et Saint-Barnabé, il remonte, selon monseigneur Laflèche, à un mot micmac, animouski dans la langue des Saulteux, de animousk, chien, et ki ou gi, demeure. Source: bienvenue ville de rimouski

14- Le patronyme Lepage:

Parmi les patronymes les plus communs au Québec, Le patronyme Lepage vient au 122e rang, bien après les Tremblay (1), Gagnon (2), Roy (3), Côté (4), Bouchard (5), Gauthier (6), Morin (7), Lavoie (8), Fortin (9), Dubé (24).................Soucy (239).

15- Lepage Bakeries: History

La compagnie Lepage Bakeries, bien connue en Nouvelle-Angleterre, a été fondée à Lewiston, Maine, en 1903 par un québecois natif de l'Ile-d'Orléans: François-Régis Lepage (fils de François-Xavier Lepage et Vitaline Lepage). F.X. Lepage est né le 13 mars 1873 à St-François, I.O. et maria Vitaline Giguère le 24 janvier 1898 à St-François, I.O. Il mourut en 1949. La compagnie Lepage Bakeries célèbre cette année (2003) son centenaire de fondation.

Albert R. Lepage, Chairman
Lepage Bakeries, Inc.
P.O. Box 1900
Auburn, Maine 04211-1900

Voici ce que dit Albert R. Lepage, président de la compagnie (Sept2003).

We celebrated the 100th Anniversary of our company this summer. Grandfather, Francois Regis Lepage, was born in St. Francois, Ile d'Orleans in 1873. He moved to the United States in 1888. His wife Vitaline Giguere was born in Ste-Famille, Ile- d'Orleans. They had 11 children born in the USA. My father, Regis A. Lepage, was the only son. He married Corinne Croteau and had four children, one of whom is me.

My siblings, Lucille Lepage Sedgeley of New York City, Francoise Odette Lepage of San Rafael CA, and Regis F. Lepage of Auburn ME will be joining your organization.
The following is a short exerp from our company's history..

Lepage Bakeries is the largest and one of the last independent commercial premium, private label, and food service baking companies in New England. The company distributes its Country Kitchen and Barowsky’s products throughout northeastern United States.

The Lepage Bakeries Story began when François Regis Lepage (1873-1949) established his bakery shop in 1903 on Lewiston, Maine's Chestnut Street. Regis A. Lepage (1910-1985), F. R.'s only son joined the bakery in 1933. He guided the bakery through the Great Depression, World War II, the introduction of the brand Country Kitchen in 1951 and the development of "batter whipped" continuous mix bread in 1954.

By the time Regis A. retired in 1979, Lepage Bakeries had become one of Northern New England's major wholesale bakeries.

Chairman Albert R. Lepage, Regis A.'s son, and President/CEO Andrew P. Barowsky, who joined the Company in 1971 and 1977 respectively, have further expanded the business. In 1993, Bakery Production and Marketing, the industry's leading publication, chose Lepage Bakeries as the Wholesale Baker of the Year, citing the Company leadership's aggressive approach to growth, technology and productivity. The Company opened a new state-of-the art plant in Brattleboro, Vermont in May 1994, to meet the ever-expanding demand for our quality products.

Albert R. Lepage, president

16- Anniversaire

Le 8 juin 2004 marquera le 50e anniversaire de la mort de Athanase Lepage, grand-père de Marius, Maurice, Charles et Jean-Paul Lepage, du Conseil d'Administration des familles Lepage, ainsi que de plusieurs autres membres de L'Association.

17- Mariages Lepage-Rioux-Côté-St Laurent-D'Amours

Des descendants de l'ancêtre Etienne Lepage fréquentent les descendants du seigneur Rioux de Trois-Pistoles et du seigneur Côté de l'Isle-verte:

Nicolas-Dominique (fils de René Lepage, seigneur de Rimouski) épouse en 1742 Marie-Madeleine Rioux, une fille de Nicolas Rioux, seigneur de Trois-Pistoles

Paul (fils de René) épouse en 1734 Marie-Catherine Rioux, une fille de Nicolas Rioux

Véronique Lepage (fille de Pierre Lepage (fils de René), 2e seigneur de Rimouski) épouse en 1749 Etienne Rioux, un fils de Nicolas Rioux.

Pierre Lepage (fils de Pierre Lepage) épouse en 1749 Véronique Rioux, une fille de Nicolas Rioux.

Germain Lepage (fils de Pierre Lepage) épouse en 1748 Marie-Geneviève Rioux, une fille de Nicolas Rioux.

Marie-Agnès Lepage (fille de Pierre Lepage) épouse en 1744 Basile Côté, fils de Gabriel Côté, seigneur de L'Isle-verte.

Isabelle Lepage (fille de Pierre Lepage) épouse en 1753 Jean-Baptiste Côté, fils de Jean Côté, premier seigneur de l'Isle-Verte.

Nicolas Rioux, le seigneur de Trois-Pistoles, est le fils de Jean Rioux et de Catherine Leblond, l'ancêtre de tous les Rioux d'amérique. originaire de Ploujean, petit village du Finistère, Bretagne. Gabriel Côté est le fils de Jean Côté, seigneur de L'Isle-verte, petit fils de Jean Costé dit le frisé landroche, l'ancêtre des Côté d'Amérique. Seigneurie de l'Île-Verte

Constance Garinet, la fille de Constance Lepage (soeur de Germain et Louis Lepage, épouse en 1699 Pierre Laurent ou St-Laurent, fils de Etienne St-Laurent (l'ancêtre des St-Laurent) et de Marguerite Viger.

Joseph St-Laurent, fils de Pierre St-Laurent, épouse en 1739 Marie-Louise Rioux, une fille de Nicolas Rioux, seigneur de Trois-Pistoles.

Marie-Geneviève St-Laurent, la fille de Joseph St-Laurent, épouse en 1763 Ambroise D'Amours de Trois-Pistoles (l'ancêtre des D'Amours d'Amérique). Ambroise D'Amours épouse donc la petite fille du seigneur de Trois-Pistoles et deviendra co-seigneur de Trois-Pistoles.

18- Histoire de Toussaint Cartier:

Toussaint Cartier1 (1707 - 1767)
Il nait vers 1707. Il arrive en 1728 à la paroisse Saint-Germain de Rimouski. Il avait parcouru le chemin qui, à travers la forêt, conduisait de Restigouche à Métis par le lac Matapédia. Toussaint Cartier fut l'hôte de Sieur Pierre Lepage de Saint-Barnabé sur l'Île Saint-Barnabé, en face de Rimouski. Le 5 novembre 1728, le Sieur Pierre Lepage de Saint-Barnabé lui fait une donation d'un terrain dans l'Île Saint-Barnabé en présence de Père Ambroise Rouillard, Basile Gagnier et Charles Souslevent. Il est ermite sur l'Île Saint-Barnabé. Il aide les rescapés du naufrage du "Saint-Esprit"à Rimouski, dont les seuls survivants sont de Loubarat, DeCondamin, DeSouvenier, Abbé Joseph Chesnot et Pierre Brunet. Le 29 janvier 1767, Charles Lepage, remarquant qu'il n'y avait pas de feu à la cheminée de sa cabane, le ramène chez lui. Toussaint décède le 30 janvier 1767 à la paroisse Saint-Germain de Rimouski et est inhumé le 31 janvier 1767 dans l'église de la paroisse Saint-Germain de Rimouski par Père Ambroise Rouillard.

19- Seigneurie Lepage de Sainte-Claire:

Sainte-Claire Voir carte, seigneurie 11, près de Cap-St-Ignace

* Comté-MRC / County-RCM: Montmagny
* Municipalités / Municipalities:
* Étendue / Area: 1 lieue x 2 lieues derrière/behind Gagné et Gamache
* Seigneurs / Landlords:
1. René Lepage de Sainte-Claire, 17-03-1693
2. Pierre Lepage de Saint-Barnabé (héritée de son père / inherited from his father), 1718

20- René Lepage Sieur de Sainte-Claire (fils de Germain & Reine Loury)

René Lepage fut baptisé le 10 avril 1656, à Ouanne dans l'auxerrois. Il n'avait que 5 ans lorsque son père, en 1661, quitta la France pour aller travailler au Canada. Ce n'est qu'en (probablement) 1673 qu'il quitte la France avec sa mère Reine Loury et sa tante Constance Lepage. Il demeurera sur l'ïle d'Orléans avec ses parents. Le 10 juin 1686, à 30 ans, il épouse Marie-Madeleine Gagnon (âgée de 15 ans) à Ste-Anne de Beaupré, qui lui donnera 16 enfants, 8 garçons et 8 filles. Un de ses fils, Louis, sera prêtre et deviendra seigneur de Terrebonne.

Le 17 mars 1693, il obtient une concession, située à Cap-St-Ignace, comté de Montmagny: seigneurie aussi appelée Ste-Claire. C'est à partir de là que René Lepage porta le nom honorifique de Ste-CLaire.

Puis un an plus tard, le 10 juillet 1694, il échange tout ce qu'il possèdait sur l'Île d'Orléans contre la seigneurie encore inexploitée de Rimouski, qui appartenait à Augustin Rouer depuis 1688, sans jamais l'avoir défrichée. Il quitte définitivement l'île d'Orléans en juillet 1696, après la mort de sa mère, accompagné de son épouse, de ses 5 enfants et de son père Germain.

Le 4 novembre 1696, il acquiert la seigneurie de l'Anse-aux-Coques (ou Lepage-Thibierge), avec Gabriel Thibierge marié avec Marie-Madeleine Lepage (la fille ainée de Louis Lepage); Il agrandira la seigneurie le 7 mai 1697.

Le 25 août 1703, il s'agrandit du fief Pachot à la Rivière Métis par un marché avec Charlotte- Françoise Juchereau. Il obtient aussi une partie de la seigneurie de Pierre Lessard (ou Pointe-aux-Pères ou LaMollaye). Pierre Lessard était le fils du seigneur Etienne de Lessard. Il s'était marié le 16 avril 1690 à Marie-Barbe Fortin, veuve de Pierre Gagnon, le père de Marie-Madeleine Gagnon, épouse de René Lepage.

René mourut le 4 août 1718 à Rimouski, à l'âge de 62 ans. Pierre, l'ainé, devient le 2e seigneur de Rimouski.

21- Habitants de Rimouski en 1758

En 1758, Rimouski ne compte que 72 personnes, parmi eux: les Lepage (arrivés en 1696); les St-Laurent et les Gosselin (1696); les Desrosiers (1718); les Gasse (1724); les Pineau (1730); les Côté (1730); les Ruest (1734); les Bouillon (1738); les Canuel (1751); les Réhel (1751); les Proulx (171) et les Banville (1757).

22- Seigneuries et Seigneurs du Bas-du-Fleuve

L'Isle-Verte
1. Louis Rouer d'Artigny, 27-04-1684 et 24-04-1688
2. Pierre de Niort de La Minotière, 01-05-1701
3. Jean-Baptiste Côté, 14-02-1711
4. Jean-Baptiste Côté (héritée de son père)

Trois-Pistoles
1. Charles Denis de Vitré, 06-01-1687
2. Denis Riverin, 13-11-1688, annulée 18-11-1688
3. Jean Rioux, 15-03-1696
4. Pierre de Niort de La Minotière, 1702 (seconde concession)
5. Nicolas Rioux, Vincent Rioux, Pierre Rioux, Marie-Madeleine Rioux (héritée de leur père ),
6. Nicolas Rioux achète de Pierre de Niort, 1712

Bic
1. Charles Denis de Vitré, 06-05-1675
2. Charles Aubert de Lachenaye, 13-11-1688

Rimouski + Ile St-Barnabé
1. Augustin Rouer de Villeray et de LaCardonnière, 24-04-1688
2. René Lepage de Sainte-Claire, 18-07-1694
3. Pierre Lepage de Saint-Barnabé

Lamollaie (ou Lessard, ou Pointe-au-Père)
1. Pierre Lessard et/and Barbe Fortin, 08-03-1696
2. René Lepage de Sainte-Claire (une partie par héritage en faveur de son épouse Marie-Madeleine Gagnon )

Lepage-Thibierge (ou Anse-aux-Coques ou Ste-Luce)
1. René Lepage de Sainte-Claire et Gabriel Thibierge, 14-11-1696
2. Pierre Lepage de Saint-Barnabé

Pachot