Charron Laferrière

Remonter

www.charronditcabana.ca

www.genealogie.org/famille/charronditcabana

For the english section, click here!

  Tenue que portait Charles Charon dit La Rose Cabanac (ancêtre de la famille Charron dit Cabana) alors qu'il était soldat dans une Compagnie franche de la Marine en Nouvelle-France

 Illustration: Eugène Leliepvre, historien artistique officiel de l'armée française

Jean-Baptiste Charron dit Laferrière, serait né vers 1638.  Il est originaire de la paroisse Saint-Eutrope, ville de Saintes en France.  Il est le fils de Pierre Charron et de Gabrielle Beaumont. Il arrive en Nouvelle-France le 18 juin 1665 comme soldat de la compagnie de La Fouille au régiment de Carignan-Salières.

Au licenciement du régiment en 1668, Jean-Baptiste Charron s'établit dans la région de Québec où il est qualifié de bourgeois.  Le contrat de mariage est rédigé le 16 novembre 1669 devant le notaire Antoine Filion de Québec.

 Le 28 novembre 1669, Jean-Baptiste Charron épouse à Québec, Anne Danneville, veuve d’Antoine Fillion.  Elle était née en 1647 à Paris, paroisse Saint-Eustache et était la fille de Brice Danneville et de Marguerite Roy.  Le couple Charron s'établit dans la basse-ville de Québec où Jean-Baptiste occupe le métier de taillandier.  Au moins neuf enfants naissent de cette union entre 1671 et 1686. Jean-Baptiste Charron décède à l'Hôtel-Dieu de Québec le 26 juillet 1702.

Il est l’ancêtre masculin de la lignée de Charron et des Laférrière de la grande région de Québec.

Extrait de: Portraits de familles pionnières de Robert Prévost:

L'autre pionnier arrivé au XVIIe siècle, prénommé Jean et dit Laferrière, était d'une famille de Saintes. En 1669, il épousait à Québec Anne d'Anneville, fille de Brice et de Marguerite Roy et veuve d'Antoine Filion. C'était un taillandier et il appartenait à la compagnie de La Fouille du régiment de Carignan. Neuf enfants naquirent de cette union, dont cinq filles; quatre de celles-ci fondèrent des foyers: Jacqueline avec Antoine Plumeteau (1687), Marie-Anne avec Joseph Charpentier (1689), Geneviève avec François Bienvenu (1701) et Marie-Madeleine avec Michel Chabot (1703). Des quatre fils, les dictionnaires généalogiques n'en mentionnent qu'un seul qui se soit marié, Jean-Baptiste, en 1710, avec Geneviève Dupil, qui lui donna également neuf enfants, dont un seul fils.

 

Jacques Cabana