Logo.jpg (2 Ko)La Société d'histoire et de
généalogie des Hautes-Laurentides






Activités et événements de l'année 2010

Lancement des festivités du 125e de Mont-Laurier

C'est en 1885 qu'arrivaient au Rapide-de-L'Orignal les premiers explorateurs, Messieurs Louis-Norbert et Wilfrid Fortier, habitant Sainte-Adèle. Sur leur chemin de retour vers leur paroisse, enchantés par la vision d'un nouveau pays qu'ils comptaient ouvrir à la colonisation, ils rencontrèrent Messieurs Solime Alix et Adolphe Bail qui nourrissaient les mêmes rêves.

Ceux-ci se rendirent au lieu-dit Le Rapide-de-L'Orignal et s'installèrent à leur deuxième voyage sur des lots qu'ils choisirent sur la rive nord de la rivière du Lièvre. On était alors le 19 août 1885. Date officielle de la fondation du Rapide-de-L'Orignal, devenu Mont-Laurier en 1909.

Afin de souligner les 125 ans de l'arrivée de ces premiers bâtisseurs, la Société a présenté plusieurs activités commémoratives.

Calendrier-souvenir

carlen.jpg (20 Ko)

Composé de 200 éphémérides et de 60 photos, ce calendrier permettait d'en apprendre davantage sur l'histoire de cette ville. Il ne reste que quelques exemplaires disponibles, devenu une pièce de collection !

Exposition "Du Rapide-de-l'orignal à Mont-Laurier 1885-2010"

expo1.jpg (20 Ko)

125 ans d'images et d'objets qui ont évoqué l'histoire de Mont-Laurier à travers divers thèmes : exploitation forestière, agriculture et colonisation, éducation, patrimoine religieux, culture, sports et loisirs, évolution du paysage, portraits de familles. Plus de 1100 visiteurs ont pu découvrir les principales étapes du développement de Mont-Laurier qui est devenue la véritable capitale du Nord.

Mont-Laurier, version miniature

maquette.jpg (19 Ko)

En 1920, Mont-Laurier était alors au cœur d'un développement remarquable grâce, entre autres, à l'avènement du service ferroviaire en 1909, sa désignation comme district judiciaire en 1911, sa nomination comme ville épiscopale en 1913 - ce qui entraîna la construction d'une magnifique cathédrale en 1919 - puis comme siège d'un haut savoir avec la construction d'un premier sémininaire en 1915.

Grâce à l'appui de fidèles partenaires, dont la Caisse Desjardins de Mont-Laurier et de la Ville de Mont-Laurier, la Société commandait au maquettiste professionnel, Monsieur Roger Bourgouin, une maquette de 8 pieds sur 8 pieds, représentant une soixantaine des principaux bâtiments existants en 1920. On pouvait y admirer en plus de la gare, du Palais de Justice, de la Cathédrale et du Séminaire, les premiers magasins généraux de Jean-Baptiste Forget, Émile Lauzon et Wilfrid Touchette, l'Académie du Sacré-Cœur, la Banque d'Hochelaga et bien d'autres.

Suite fleche.gif