Logo.jpg (2 Ko)La Société d'histoire et de
généalogie des Hautes-Laurentides





La Société d'histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides s'intéresse à tous les documents produits et reçus par des personnes physiques ou morales dans l'exercice de leurs fonctions ou activités qui ont eu une influence sur leur milieu ou dans lequel elles rayonnent et dont les documents présentent une valeur de témoignage d'une époque, d'une activité ou d'un événement.

Dans ce sens, nous privilégions essentiellement tous les documents portant sur l'histoire régionale de la MRC d'Antoine-Labelle. Les acquisitions viseront à compléter les fonds d'archives déjà disponibles et à compléter les thèmes énumérés dans le plan de classification des archives. Nous donnons priorité aux trois secteurs ayant caractérisé la région depuis ses débuts: le développement forestier en économie, la présence religieuse dans le domaine de l'éducation et de la colonisation, et les médias dans le domaine des communications.

Étant le seul service d'archives privées agréé dans la région, nous recueillons aussi des documents ayant une valeur de témoignage et ou d'information. Dans ce sens, les acquisitions d'autres documents viseront à compléter les fonds d'archives déjà disponibles de la Société.

Nous privilégions également les fonds d'archives provenant des divers corps de métiers afin de refléter les activités économiques, sociales et politiques des personnes. Dans ce sens, les acquisitions d'autres documents viseront à compléter les fonds d'archives déjà disponibles de la Société historique. Enfin nous cherchons activement à acquérir les fonds photographiques des villages et des petites municipalités.

Critères de sélection à l'acquisition d'archives:
1. La valeur historique pour la région des Hautes-Laurentides
2. L'originalité des documents ou la complémentarité avec d'autres fonds
3. L'accessibilité aux documents
4. La capacité du service d'archives de traiter le fonds
5. Un mode d'acquisition acceptable
6. Le danger de conservation (champignons, etc.)
7. La capacité financière pour conserver le fonds
8. Capacité de lire ou dupliquer les documents du fonds
9. L'authenticité des documents (original vs copie)
10. Capacité de documenter la provenance des documents, incluant la bibliographie et les descriptions pour les fonds photographiques.